Vita

Sonja Bühler commence sa formation musicale aux Etats-Unis auprès du professeur Marian Stieber à la Rowan University. Une bourse du conservatoire lui permet de suivre les 4 années de cursus en classe de chant. Dès le deuxième semestre elle devient membre de la Rowan Opera Company et chante son premier role dans la Flute enchantée. De nombreux autres s'ensuivent. A la fin de ses études, considerée comme la meilleure étudiante de sa promotion, elle recoit le prestigieux prix Ann B. Ward Prize for creative achievement in fine and performing art pour ses performances artistiques et créatives remarquables. Par la suite, elle approfondit ses études en suivant les cours privés de Dorothea Wirtz et de Hans Peter Müller à Fribourg en Breisgau dans la classe de Towako Sato-Schöllhorn. Sonja Bühler praticipe également à de nombreuses classes de maitre auprès de Gundula Janowitz, Margreet Honig, Klesie Kelly, Wolfram Rieger. Des cours privés auprès de Beata Heuer-Christen (Professeur émérite), Sylvia Koncza et Sybilla Rubens viennent aussi compléter et enrichir son éducation musicale. Depuis 2012 elle travaille intensément avec Stefan Haselhoff à Bale pour perfectionner son répertoire et ses roles d'opéra. 

Jusqu'en 2009, Sonja Bühler a été membre de l'Institure pour le théatre et la musique de la Musikhochschule de Fribourg sous la direction de Gerd Heinz et Alexander Schulin. Elle s'est produite dans les roles de l'Enfant et les Sortilèges de Ravel et dans la Flute enchantée de Mozart. En 2009 elle joue le role de Bathseba au théatre Marienbad de Fribourg dans la première de l'opéra Le Roi David de Uros Rojko, mise en scène de Marc Günther. En 2010 l'ensemble du Théatre Marienbad est invité à Ljubljana en Slovénie. En 2012, elle fait ses débuts dans l'opéra Pimpinone de Telemann en interprétant le role de Vespetta au Chateau de Hundisbourg, en ouverture de l'académie musicale mise en scène de Daniel Klumpp et sous la direction musicale de Johannes Klumpp.

En 2001, elle fait ses débuts comme soprano lyrique à la cathédrale de Milan. Depuis elle a donné de nombreux concerts aux Etats-Unis, en Amérique du sud, en Asie et en Europe. Son répertoire s'étend de la musique baroque à la musique de l'époque moderne. En 2011, elle chante sous la direction de Hans-Michael Beuerle les passions-cantates jusqu'alors inédites de J. Chr. Graupner, lesquelles sont diffusées par la maison d'édition Carus Verlag. Sonja Bühler a chanté dans divers festivals comme le Festival de Musique d'église (Kirchenmusikfestival) de Schwäbisch Gmünd, les Bachtagen d'Aix-la-Chapelle, la Bachwoche de Stuttgart et les Musiktagen de St. Peter sous la direction de Helmuth Rilling, Morten Schuldt-Jensen, Georg Hage. Depuis 2009 Sonja Bühler chante dans l'ensemble vocal de la SWR, le choeur de la RIAS et l'ensemble vocal Orpheus. Cela lui a permis de travailler sous la direction de René Jakobs, Marcus Creed, Gary Graden, Klaas Stock et bien d'autres encore. Elle a participé ainsi au Festspiel de Salzbourg, à la Mozartwoche de Salzbourg, aux Musiktagen de Donaueschingen et au festival de musique de Rheingau. Avec l'ensemble La Chapelle de la Vigne qu'elle a co-fondé, elle se consacre à l'interprétation historique et documentée des œuvres de Johann Sebastian Bach.

Sonja Bühler, professeur de chant recherchée, a donné plusieurs classes de maitre comme à l'Université de Salatiga en Indonesie. Depuis 2009 elle est  invitée comme enseignante à l'académie pour les jeunesses musicales du Baden-Württemberg. Elle a également travaillé comme chargée de cours à la Haute-Ecole de pédagogie de Fribour en Brisgau et depuis 2002 enseigne en privé à des élèves de tous ages.